fbpx

Retrospektiv Vaco

Vaco est éternel. Le Caudan Arts Centre le rappelle en accueillant la première exposition des œuvres du peintre mauricien, après son décès. Les créations du natif de Curepipe, mort le 4 février 2023, sont exposés du au centre d’art de la capitale pour commémorer notamment cette philosophie créole, dont il s’est fièrement enrichi durant 83 années. Imprégné en sa personne, le mauriciannisme se reflète à travers ses peintures, dessins et sculptures, leur concepteur se faisant témoin privilégié de cette île qu’il chérit, plutôt que juge des préjugés qui la ralentissent. Vaco Baissac – La Rétrospective retrace dès lors la vie et l’héritage de celui qui se plaisait à affirmer : « Je peins la langue créole »

Né à l’île Maurice en 1940, Joseph Charles Jacques Desiré Baissac était l’aîné d’une fraterie de quatre, ayant grandi à Curepipe. Son père, Yves Baissac, était un architecte, alors que son grand-oncle, Charles Baissac, était un auteur qui défendait dans les années 1800’ la langue créole.

Elève au collège St Joseph, il a exposé pour la première fois à Maurice en 1958, avant de tenir une deuxième expositon à La Réunion, en 1960. De là, au théâtre de Plaza, il travaillera avec le peintre Serge Constantn et l’allemand Siegfried Sammer. En 1964, il s’envole pour Paris et Bruxelles pour des études, qui prendront fn en 1970. Après l’Europe, il gagnera l’Afrique du Sud pour 20 ans avant son retour dans son île natale en 1990. De là, il ouvre un atelier de peinture et donne des cours.

En 1998 s’ouvre sa première galerie d’art à Grand-Baie. Vaco partcipera et tendra diverses expositons à Maurice comme à l’étranger, côtoyant les grands noms de ce pays. Il a, de plus, représenté Maurice notamment en Europe et en Asie.

The exhibition

A l’occasion de la célébration de ses cinq années d’existence, de même que dans le respect de son engagement de la promotion et de la défense de l’art et la culture à Maurice, le Caudan Arts Centre expose plus de 60 créations de Vaco. Jusqu’au 30 septembre 2024, le prestigieux centre d’arts de Maurice tiendra des conférences, des ateliers et des visites guidées autour de l’héritage du monument de l’art mauricien. Trois thématiques distinctes ont été identifiées en vue de mettre en lumière les principales inspirations ayant guidé Vaco, à savoir la nature, la femme et la langue créole. Un si ambitieux projet mérite des dispositions tout aussi spéciales. A cet effet, La Rétrospective prendra vie sur un étage entier du Caudan Arts Centre. Celle-ci retrace le riche parcours de l’artiste, né à Maurice en 1940, à travers la présentation de plus de 80 œuvres de sa propre collection.

Au programme: divers ateliers pour tout âge et visites guidées.